• LOUIT (Hautes Pyrénées)

    LOUIT (Hautes Pyrénées)

    Cette carte postale n'a pas été écrite au même endroit : Ne pas confondre Louis (le prénom) et Louit (la ville).

    Dans l'Antiquité :

    Le nom de Louit est connu dès le xiie siècle et le lieu de Louit est cité en 1313 dans le cartulaire de Berdoues.

     

    Deux mottes féodales ont été édifiées au haut Moyen Âge. La population était de 15 feux en 1429. Le fief de Louit donnait entrée aux États de Bigorre ; en 1429 il était possédé en commun par les seigneurs de Gavaston et de Bazillac.

    Où se trouve LOUIT ?

    Louit est un petit village français situé dans le département des Hautes-Pyrénées et la région de l'Occitanie (anciennement région Midi-Pyrénées).
    La commune s'étend sur 5 km² et compte 188 habitants depuis le dernier recensement de la population datant de 2004. Avec une densité de 37,3 habitants par km², Louit a connu une nette hausse de 45,7% de sa population par rapport à 1999.
    Entouré par les communes de SoréacDours et Collongues, Louit est situé à 9 km au nord-est de Tarbes la plus grande ville aux alentours.
    Situé à 286 mètres d'altitude, la Rivière l'Estéous, le Ruisseau de Collongues, le Ruisseau de Loulès sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune de Louit.
    Le maire de Louit se nomme Monsieur André TRINC (mandat 2020-2026).
    La commune de Louit fait partie de la Communauté de communes des Coteaux de Pouyastruc et du canton de Tournay.
    La commune est proche du parc national des Pyrénées.


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Jean-Antoine Watteau, plus connu sous le nom d’Antoine Watteau, né le 10 octobre 1684 à Valenciennes et mort le 18 juillet 1721 à Nogent-sur-Marne, est un peintre français devenu célèbre par ses représentations de « fêtes galantes ». Il est un des créateurs représentants du mouvement rocaille.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Watteau

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

    Le sujet exact de l'œuvre, sa signification et sa date d'exécution suscitent encore des controverses. Pour certains, le thème choi-si, mais aussi les dimensions inhabituelles du format, les proportions du personnage et l'espace qui semble basculer s'expliqueraient par sa fonction initiale d'enseigne de théâtre. Il représenterait alors Pierrot, un personnage de la Comédie italienne, et serait peut-être le portrait d'un acteur célèbre. Panofsky l'interprète plutôt comme une allusion à un épisode de L'Education de Gilles qu'illustrait ce proverbe populaire : « A laver la tête d'un âne on perd sa lessive ».

    Cependant l'accord se fait sur la qualité picturale de l'œuvre. Comme l'a souligné Francastel, Watteau a démontré là sa capacité à peindre des grands formats; en même temps, « il a surtout voulu faire une harmonie en blanc, gageure et réussite incomparable ».

    Vers 1718-1720

    Huile sur toile, 184 × 149 cm

    Paris, musée du Louvre

    01987. Edilo-ServiceS.A. Genève

    Imprimé en fiaie D2.441.01.08

     

     

    Carte personnelle de ma collection à ne pas copier - tous droits réservés.

     


    votre commentaire
  • Bonjour à vous toutes et tous. 

    Je dois dire que je vois beaucoup de passage ici, ce qui veut dire que ce blog se veut intéressant.

    La curiosité de voir certains villages ou villes évoluer, donnent des souvenirs inoubliables ou parfois étonnés aussi de voir un tel changement.

    Je voulais vous remercier encore une fois  de plus,  pour faire vivre celui-ci, qui attirent de nombreux visiteurs. Mais un petit signe de votre passage serait encore mieux apprécié. Merci à vous tous.

    Voici les chiffres tout de même :

    Le Total correspond au mois de Novembre : 1242

    Voici le compteur aujourd'hui 

     

    Nous approchons de Noël et je pense que les préparatifs sont au maximum  pour tous. En espérant que les fêtes se passent au mieux pour chacun.

    MESSAGE AUX VISITEURS

     


    votre commentaire
  •  SAVEERNE

    SAVEERNE

    Et voici sur wikipédia la photo. Je ne sais de quelle année elle date mais apparemment on retrouve bien ce château.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires